UNE SAINT-VALENTIN PAS COMME LES AUTRES

Bonjour adorables Queenies !

Aujourd’hui, nous allons évidemment parler d’amour puisque la Saint-Valentin est un thème qui m’inspire.

pink
pink

L’an dernier déjà, j’avais pris beaucoup de plaisir à écrire mon article sur le romantisme.

Cet année, j’ai envie d’aborder le sujet sous un angle différent.

En effet, je réfléchissais au post que j’allais écrire et j’ai pensé à celles et ceux pour qui cette fête n’est qu’une aubaine commerciale.

J’ai pensé à celles et ceux qui pourraient aimer ce jour, mais qui sont seuls.

Lorsque l’on n’a personne avec qui la célébrer, la Saint-Valentin peut se révéler bien cruelle.

white rose
white rose

J’ai alors médité sur le sens du mot amour.

« En tant que concept général, l’amour renvoie la plupart du temps à un profond sentiment de tendresse et d’empathie envers une personne » Wikipédia

On entend beaucoup parler de la dernière tendance inspirée de la série américaine Parks and Recreation : le Galentine’s Day.

Gal signifie « fille, meuf « en langage populaire et par conséquent, la contraction de ce terme et de Valentine a donné cette expression.

Le principe est de fêter l’amitié avec sa bande de BFF le 13 février.

*********

Dans mon foyer, j’ai la chance au quotidien d’être entourée de beaucoup d’amour.

Je partage ma demeure avec des êtres formidables à qui en donner énormément.

Cependant, il y a une personne à laquelle je n’ai jamais su dire « je t’aime ».

Et pourtant, cette personne, je vis avec depuis 40 ans.

C’est pourquoi cette année, je passe ma Saint-Valentin en tête-à-tête avec moi-même.

on my own
on my own

Non, non, je vous vois venir : je ne vais pas danser avec moi comme dans la chanson de ROBYN.

Simplement, j’ai eu comme un besoin d’introspection.

Je suis quelqu’un qui donne beaucoup, trop peut-être.

Au fil des ans, je me suis aperçue  que je prenais soin de personnes qui ne me le rendaient pas forcément et cela m’affectait au plus haut point jusqu’à récemment.

Inévitablement, j’étais déçue et j’accordais de moins en moins facilement ma confiance.

Puis il y eut comme un déclic : à force de me soucier des autres, je m’étais oubliée, je me réalisais à travers les attentions que je prodiguais sans m’autoriser à en avoir pour ma personne.

Ce jour, j’ai compris que j’avais depuis longtemps cessé de m’aimer.

chercher la clef
chercher la clef

Ainsi, il me faut réapprendre.

Il m’a fallu comprendre comment j’avais pu en arriver là.

Bien sûr, l’enfance joue un rôle majeur dans l’estime que l’on a de soi.

Si nos parents ne nous montrent ni ne nous disent pas assez l’amour qu’ils ont pour nous, il est difficile de se construire en pensant que l’on y a droit.

Pour ma part, j’ai traversé une période très sombre il y a un an et demi.

Suite à un harcèlement professionnel, j’ai perdu pied et je suis tombée dans cette calamité qu’est la dépression.

Derrière ce mot se cache son cousin: dépréciation.

Celles et ceux qui ont traversé ce fléau savent à quel point on se sent inutile.

Quand l’estime de soi est anéantie, que l’on se demande le matin quelle est notre place, d’ailleurs, en a -t-on une ?

A-t-on encore la légitimité d’exister ?

Pendant de longs mois, on tombe chaque jour un peu plus bas.

Pour ne rien arranger, j’ai repris beaucoup de poids dans cette période et difficile de se sentir bien dans ma peau.

Étrangement, peu de gens se sont enquis de mon bien-être, après tout, la dépression aurait pu être contagieuse …

trouver la clef
trouver la clef

Un matin, j’ai su entendre l’amour que me criaient Sire Chéri et Petit Prinçou.

J’ai commencé à me relever.

Doucement.

Comme un enfant qui apprend à marcher, je dois apprendre à m’aimer.

Surtout, ne pas aller trop vite par crainte de trébucher.

Tous les moyens sont bons pour servir de béquille et me faire avancer dans cette sinueuse démarche.

J’essaie de ne plus me déprécier lorsque je me présente, je m’accorde un moment pour moi chaque jour.

Accepter de ne pas être parfaite, lâcher du leste.

J’essaie de me voir à travers les yeux de proches sincères, de ceux qui m’aiment inconditionnellement.

J’apprends le bonheur simple de me plonger dans un livre, dans un bain moussant et parfumé, avec les 3 chattes sur la baignoire qui me regardent toutes enamourées.

Leur ronronnement envahissant la pièce et apportant l’ambiance sonore propice à ce qui est la clef : la détente.

amour
amour

Enfin, je me sens prête à écrire un nouveau chapitre dans le livre de ma vie.

Prête à faire a paix avec celle que j’étais et à aimer celle que je suis devenue.

Croyez en vous, faites-vous confiance, aimez-vous !

Que vous passiez cette journée en solo, en famille, avec vos amis ou en couple, je vous souhaite une douce Saint-Valentin mes Queenies.

Happy Valentine's Day
Happy Valentine’s Day

Long Live The Queen !

wakeupthequeen.png

  !important;

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et vous qu'en pensez-vous

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.